3 choses insolites qu’on ne voit qu’en Birmanie !

birmanie-insolite

Pour obtenir l’attention d’un serveur en Birmanie, c’est très simple. Pas besoin d’attendre de croiser son regard, ni même de parler. Un seul son suffit à se faire remarquer !

Avancez les lèvres, faites une moue genre smack et en avant : MOOooouuuuuAaaaTcH ! Et si vraiment vous êtes très pressés, possibilité de doubler le bruitage !!

Allez, avec un peu d’entraînement, vous y arriverez vite 😉

archie-comics-retro-archie-and-betty-comic-panel-smack-aged

*************************************************************

Impossible de quitter la Birmanie sans tester au moins une fois le produit phare du pays : la crème de Thanaka. Cette pâte blanc-jaune d’origine végétale est utilisée depuis la nuit des temps (2000 ans pour être précise!). Elle dégage un parfum proche du bois de santal. 

La crème est appliquée sur le visage en motifs simples, le plus courant étant un rond sur chaque joue et un trait sur le nez. Mais on observe aussi parfois des dessins en forme de feuille.

12744759_1726349927601599_8375379061434307959_n

Maquillage, crème solaire, anti-acnéique … la mixture détient de nombreuses vertus, ce qui n’a pas échappé aux birmans qui en usent et en abusent. Certains vont même jusqu’à se badigeonner de la tête aux pieds.

IMG_4516

Ne soyez donc pas étonnés de trouver des rondins ou fagots à vendre sur des stands de rue, il s’agit de l’arbre qui sert à fabriquer la fameuse crème. Allez je suis sympa, je vous livre la recette: râpez l’écorce / bois ou racines de l’arbre en question. Dans une rigole circulaire, mélangez la pâte ainsi obtenue avec un peu d’eau sur une pierre appelée kyauk pyin. Facile, non !?

Bon je ne doute pas que vous adoreriez vous lancer dans cette fabrication ancestrale mais sachez néanmoins qu’on peut aussi tout bêtement l’acheter directement sous forme de pâte ou de poudre 😉

*************************************************************

Autre originalité du pays : la conduite ! En Birmanie, on roule à droite (jusque là rien d’extraordinaire). Or, 95% du parc automobile déployé dans le pays possède un volant … à droite ! Pourquoi ? L’essentiel des moyens de locomotion est importé du Japon et de la Thaïlande qui eux roulent à gauche (avec un volant à droite).

IMG_4556

Cette particularité, les birmans la doivent à l’ancien Général au pouvoir, « Ne Win ». L’histoire (ou la rumeur) veut que le Général ait pris cette décision saugrenue à la suite d’une entrevue avec son astrologue, qui lui prédit une meilleure régence s’il effectuait ce changement de circulation dans tout le pays. Aussitôt dit, aussitôt appliqué : il changea les sens du jour au lendemain afin de créer une nouvelle dynamique, un nouveau regain d’énergie.

Bref, au final cette pratique engendre des situations plus que dangereuses:

  • on monte ou descend du bus côté « route »
  • le chauffeur a ZérO visibilité pour doubler … je vous raconte pas le stress ! Les quelques fois où j’ai eu l’occasion d’être passagère avant, vous comprendrez que je me suis auto-proclamée illico co-pilote. 
  • pour doubler, on confie sa vie (euh « vue » pardon!) au chauffeur du véhicule qui nous précède. A l’aide des clignotants, il nous indique si oui ou non on peut le dépasser:

      a) un coup de cligno à gauche: la voie est libre,
b) un coup de cligno à droite: obstacle en face. 

Et apparemment le système D semble fonctionner, je n’ai pas vu d’accidents … Enfin bon il y a et il y aura toujours des chauffeurs fous 🙁

Quoi qu’il en soit, sensations garanties !!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.