Frissonner de plaisir sur la Via Ferrata de Chisa (Corse)

Via Ferrata Corse 1 JOUR A

Amateurs de sensations fortes, j’ai ce qu’il vous faut ! 

Si la routine vous donne le vertige… alors foncez à Chisa en Haute-Corse pour vivre une expérience hors du commun : la Via Ferrata d’U Calanconi, entre Solenzara et Ghisonaccia dans la vallée de Travo#‎sport‬‪ #‎frissons‬‪ #‎Corse‬

via-ferrata-corse-1-jour-a.jpg
Village de Chisa, Haute-Corse

Pour savoir comment se rendre à la Via Ferrata, cliquez ici 

Escalade, ponts himalayens, tyroliennes… 4-5h de sport extrême en altitude sur de grandes dalles de granit. Le tout à seulement 30 € par personne ! (Attention quand même : la partie escalade est classée D, difficile)

via-ferrata-corse-1-jour-a.jpg

 

Le prix comprend la location de tout le matériel, à savoir:

  • 1 casque
  • 1 baudrier
  • 2 mousquetons de sécurité dont 1 en acier
  • 1 poulie double
  • 1 double longe

NB : prévoir en plus vos propres gants si vous en avez, une casquette, de la crème solaire, 1 ou 2 litres d’eau et des barres céréales / sandwich. Pour ce qui est de la tenue, t-shirt manches courtes, short et basket fera très bien l’affaire de juin à septembre. Autre conseil : organisez-vous pour démarrer le parcours vers 9H30 Max.

Ma propre expérience de la Via Ferrata : whaouuuuh !

Venant de Bastia, j’ai choisi de me rapprocher la veille au soir en dormant à Travo, juste au niveau de l’embranchement qui part dans les terres et qui mène à Chisa.

Après une bonne nuit de sommeil, je me mets en route direction le tranquille village de Chisa, à 30 mn en voiture. La route sinueuse se resserre à mesure que l’on se rapproche… grrrrrh … vive les routes de montagne !!

Me voilà devant une sorte de chalet où est affiché un numéro à appeler pour prévenir de mon arrivée.

via-ferrata-corse-1-jour-a.jpg

Après 10/15 mn d’attente, une femme d’une quarantaine d’année accourt. J’enfile l’équipement tout en écoutant son topo sur le parcours et les consignes de sécurité. J’apprends que le dénivelé est de 306 m… Aïe, je sens que mes bras et mes cuisses vont chauffer :$

« Tenez, une dosette de sucre ! Ca peut servir au sommet…  😉 » me lance t’elle avec un petit sourire incongru !

Peur
Euh j’ai peur… on en parle de ça ou pas ?

Et elle enchaîne avec un « Oui bon comptez 4 heures aller/retour. C’est le temps que mettent les gens en général. »

Moi: Il est 10H30, il fait déjà 28 degrés… Tout va bien !

Equipée de mon baudrier, je m’engage sur l’itinéraire telle une battante à qui on aurait lancé un gros défi. Le parcours démarre doucettement avec 15/ 20 mn de montée à pied. Ensuite vient la partie croustillante, l’Escalade.

via-ferrata-corse-1-jour-a.jpg

Rapidement, je me confronte à un dévers quelque peu impressionnant… « Outch! Comment Kon Fé ??? ». Finalement, plus de peur que de mal, je le passe sans grande difficulté 🙂

Ponts himalayens, tyroliennes, ponts de singes, passerelles, araignée… les « obstacles » s’enchaînent et ne se ressemblent pas. J’ADORE.

A ce stade de l’exercice, ça s’apparenterait presque à un parcours de santé tranquille … haha !

via-ferrata-corse-1-jour-a.jpg

Ah j’ai trop vite parlé. Ne serait-ce pas une nouvelle paroi rocheuse à escalader !? Et siiiiiiii ! Il fait une chaleur de dingue, on se croirait dans un four. De temps à autre, je capte par chance une petite brise bienvenue. 

via-ferrata-corse-1-jour-a.jpg

J’avale les échelons et les rampes à un bon rythme ! 

via-ferrata-corse-1-jour-a.jpg

OH MY GOD… voilà que ma course effrénée est stoppée net ! Je me trouve cette fois-ci confrontée à un dévers TRÈS TRÈS impressionnant. Oui oui pour de bon !!  Je crois qu’il m’a fallu 15 bonnes minutes pour franchir cette étape… plus j’attendais, plus mes muscles se tétanisaient et plus l’espoir de franchir ce spot me paraissait inconcevable. En même temps, faut voir ce qu’il y avait juste en dessous …

via-ferrata-corse-1-jour-a.jpg

Heureusement, j’avais ma petite voix dans la tête qui me coachait comme un chef ! Mhuuuum, je sens de la moquerie dans l’air. Pour ma défense, j’ai le VERTIGE !!  Bref no comment …   :$

Hop ! J’arrive ENFIN au sommet, à 689 m d’altitude: une vue splendide jusqu’à la mer s’offre à moi! Top 🙂

C’est déjà l’heure de redescendre. Cette partie là est un peu désagréable par moment car la descente se fait à pic sur une paroi… très raide donc. Les tyroliennes qui suivent sont toujours plus longues et plus hautes mais la vitesse une fois dessus reste raisonnable! (attention aux arrivées quand même ! Avec le « frein », ça peut faire mal. Très mal …). 

via-ferrata-corse-1-jour-a.jpg

Une fois que vous aurez passé la tyrolienne de 250 m, vous pouvez être fier: c’est la fin de la Via Ferrata ! Allez, on souffle un bon coup pour se remettre de nos émotions. Waouh, c’était quand même INCROYABLE 🙂

Il ne vous reste plus qu’à redescendre à pied sur un sentier ombragé. Comptez une vingtaine de minutes pour regagner le village de Chisa et ainsi rendre le matériel au chalet (ou comme cela a été le cas pour moi: déposer l’équipement à l’auberge juste en face).

Pour finir la journée en beauté, allez vous baigner dans la rivière du Travo sur la route retour, à 5/10 mn en redescendant de Chisa. Magnifique écrin de verdure où se prélasser dans une eau fraîche à souhait est un pur bonheur.

La Via Ferrata en quelques mots :

  • Réservée aux sportifs qui n’ont pas le vertige 
  • 4/5 heures de sport intense
  • Frissons garantis 
  • Des paysages à couper le souffle
  • Des courbatures assurées 🙂

VIA FERRATA d’U Calanconi :

Village de Chisa – 20240 Chisa

Tel. : 04 95 57 84 24

30€ / personne – Ouvert tous les jours de mai à septembre et sur réservation le reste de l’année, seulement par jour de beau temps. Possibilité de booker un guide de haute montagne pour l’occasion.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le LIKER 🙂 

J’attends vos retours !!!

 

Et pour lire d’autres articles sur la Corse, c’est par ici les amis 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.