Randonnée sur la presqu’île de São Lourenço (Madère, Portugal)

Presqu'île de São Lourenço

 

Lorsque vous atterrissez à Madère, la presqu’île que vous apercevez sur la gauche est loin de correspondre au cliché d’une île fleurie aux paysages verdoyants. Certes, après un hiver pluvieux, un léger tapis d’herbe verte recouvre la masse rocheuse. Les 3/4 du temps, les caps très escarpés aux doux tons rouges et ocres (je dirais même rouille, curry et paprika) vous transporteront sur une autre planète !

Dans le top 10 des plus belles randonnées sur l’île de Madère, ne manquez pas la célèbre presqu’île de São Lourenço : une excursion relativement facile de 3-4 heures sur des sentiers côtiers somptueux au Nord-Est de Madère.
Certes très emprunté, cet itinéraire riche en contrastes traverse une étrange réserve naturelle de toute beauté.

image

image

image

image

image

7,6 km en tout : un effort récompensé par un spectaculaire panorama en haut du « Morro do Furado » (le bout du bout de la presqu’île). D’ici, vous apercevez le phare sur l’Ilhéu do Farol (Île quasi collée en face de la presqu’île). Par temps clair, vous pouvez admirer les îles Desertas ainsi que la fameuse île de Porto Santo (celle avec une plage de saaaaaaable à 40 km de Madère).

Conseils pour la rando:

– L’été, partir tôt (très tôt) pour éviter la chaleur écrasante de la mi-journée. L’idéal serait de faire la randonnée de 7h30 à 11h.

IMPORTANT : Il n’y à AUCUN arbre donc AUCUNE ombre sur la presqu’île … sauf à mi-chemin (après 1h30 de marche) à la « Casa do Sardinha », une sorte de mini musée, où Allééééluia il est enfin possible de faire une petite halte. Ici, quelques tables de pic-nic sous des palmiers dattiers, une pièce avec 2/3 informations sur le lieu et un pipi room à 1€… (Prenez de la monnaie). Attention, rien à boire ni à manger !

– Comptez 3h30 aller/retour parce que c’est obligé : à l’aller vous vous arrêterez tous les 50 mètres pour prendre des clichés !! Le retour se faisant par le même chemin, vous n’aurez sûrement plus qu’une envie en tête : arriver vite au parking de départ pour vous mettre à l’ombre haha ! Sauf si vous suivez mon conseil ci-dessus 😉

– Être en bonne forme physique évidemment et avoir des chaussures de rando.
Le parcours compte quelques montées. La dernière, courte mais très raide (160 mètres) offre la plus belle vue.

– Prévoir impérativement une casquette, de la crème solaire, une grande bouteille d’eau par personne et de quoi reprendre des forces pour le retour.

– Prévoir un maillot de bain. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous baigner à mi chemin à la Caia do Sardinha, tout près de la maison. Ne rêvez pas non plus, il s’agit simplement d’une minuscule « plage » de cailloux où on peut tremper les pieds si la mer n’est pas trop agitée …

– Avoir sur soi son « Guide des Randonnées », ROTHER 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.